Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 18:56


Sur une cabane en bois ...

 

 

 

Anastrangalia.jpg

 

 

 

 

Anastrangalia-estonie.jpg

 

 

 

 

Anastrangalia-noir-blanc.jpg

Repost 0
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 09:03

 

Dans ta khlamyde d'or, Aube mystérieuse,
Éveille un chant d'amour au fond des bois épais !
Déroule encor, Soleil, ta robe glorieuse !
Montagne, ouvre ton sein plein d'arome et de paix !

 

25--chlamyde.jpg

 

 

 

 

 

 

Soupirs majestueux des ondes apaisées,
Murmurez plus profonds en nos coeurs soucieux !
Répandez, ô forêts, vos urnes de rosées !
Ruisselle en nous, silence étincelant des cieux !

 

26---urnes-de-rosees.JPG

 

 

 

 

 

Consolez-nous enfin des espérances vaines :
La route infructueuse a blessé nos pieds nus.
Du sommet des grands caps, loin des rumeurs humaines,
Ô vents ! emportez-nous vers les Dieux inconnus !

 

27-route-infructueuse.jpg

 

 

 

 

 

 

Mais si rien ne répond dans l'immense étendue,
Que le stérile écho de l'éternel Désir,
Adieu, déserts, où l'âme ouvre une aile éperdue !
Adieu, songe sublime, impossible à saisir !

 

28-aile-eperdue.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Et toi, divine Mort, où tout rentre et s'efface,
Accueille tes enfants dans ton sein étoilé ;
Affranchis-nous du temps, du nombre et de l'espace,
Et rends-nous le repos que la vie a troublé !

 

29-accueil.jpg

 

 

 

 

 

 


Voici la fin de ce poème illustré.

N'hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez aimé, et si un autre poème illustré serait le bienvenue ! Si vous avez des textes à me proposer, c'est aussi avec plaisir que je mettrai mes photos dessus ...


Repost 0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 15:43


Où sont nos lyres d'or, d'hyacinthe fleuries,
Et l'hymne aux Dieux heureux et les vierges en choeur,
Eleusis et Délos, les jeunes Théories,
Et les poèmes saints qui jaillissent du coeur ?


21--hyacinthe-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Où sont les Dieux promis, les formes idéales,
Les grands cultes de pourpre et de gloire vêtus,
Et dans les cieux ouvrant ses ailes triomphales
La blanche ascension des sereines Vertus ?

 

22--dieux.JPG

 

 

 

 

 

 

Les Muses, à pas lents, Mendiantes divines,
S'en vont par les cités en proie au rire amer.
Ah ! c'est assez saigner sous le bandeau d'épines,
Et pousser un sanglot sans fin comme la Mer !

 

23-sans-fin-epines.jpg

 

 

 

 

 

Oui ! le Mal éternel est dans sa plénitude !
L'air du siècle est mauvais aux esprits ulcérés.
Salut, Oubli du monde et de la multitude !
Reprends-nous, ô Nature, entre tes bras sacrés !


24--multitude-ulceree.JPG

 

 


Repost 0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 05:40

 

Figure aux cheveux roux, d'ombre et de paix voilée,
Errante au bord des lacs sous ton nimbe de feu,
Salut ! l'Humanité, dans ta tombe scellée,
Ô jeune Essénien, garde son dernier Dieu !

17--cheveux-roux.JPG

 

 

 

 

 

 

Et l'Occident barbare est saisi de vertige.
Les âmes sans vertu dorment d'un lourd sommeil,
Comme des arbrisseaux, viciés dans leur tige,
Qui n'ont verdi qu'un jour et n'ont vu qu'un soleil.

 

18--arbrisseau-vicie.jpg

 

 

 

 

 

Et les sages, couchés sous les secrets portiques,
Regardent, possédant le calme souhaité,
Les époques d'orage et les temps pacifiques
Rouler d'un cours égal l'homme à l'Éternité.

 

19-sage-.jpg

 

 

 

 

 

Mais nous, nous, consumés d'une impossible envie,
En proie au mal de croire et d'aimer sans retour,
Répondez, jours nouveaux ! nous rendrez-vous la vie ?
Dites, ô jours anciens ! nous rendrez-vous l'amour ?

 

20-passe-present.jpg

 


Repost 0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 09:05

 

L'Esprit ne descend plus sur la race choisie ;
Il ne consacre plus les Justes et les Forts.
Dans le sein desséché de l'immobile Asie
Les soleils inféconds brûlent les germes morts.

 

13--brindilles.jpg

 

 

 

 

Les Ascètes, assis dans les roseaux du fleuve,
Écoutent murmurer le flot tardif et pur.
Pleurez, Contemplateurs ! votre sagesse est veuve :
Viçnou ne siège plus sur le Lotus d'azur.

 

14--roseaux-fleuve.jpg

 

 

 

 

 

 

L'harmonieuse Hellas, vierge aux tresses dorées,
À qui l'amour d'un monde a dressé des autels,
Gît, muette à jamais, au bord des mers sacrées,
Sur les membres divins de ses blancs Immortels.

 

14--hellas-tresses-blondes-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Plus de charbon ardent sur la lèvre-prophète !
Adônaï, les vents ont emporté ta voix ;
Et le Nazaréen, pâle et baissant la tête,
Pousse un cri de détresse une dernière fois.

 

16-vents-pales.jpg

 

 

 

Repost 0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 06:26

 

 Oh ! la tente au désert et sur les monts sublimes,
Les grandes visions sous les cèdres pensifs,
Et la Liberté vierge et ses cris magnanimes,
Et le débordement des transports primitifs !

 

9--liberte-vierge.jpg

 

 

 

 

 

L'angoisse du désir vainement nous convie :
Au livre originel qui lira désormais ?
L'homme a perdu le sens des paroles de vie :
L'esprit se tait, la lettre est morte pour jamais.

 

10--ecriture.jpg

 

 

 

 

 

 

Nul n'écartera plus vers les couchants mystiques
La pourpre suspendue au devant de l'autel,
Et n'entendra passer dans les vents prophétiques
Les premiers entretiens de la Terre et du Ciel.

  11--pourpre-vents-prophetiques.jpg

 

 

 

 

 

 

Les lumières d'en haut s'en vont diminuées,
L'impénétrable Nuit tombe déjà des cieux,
L'astre du vieil Ormuzd est mort sous les nuées ;
L'Orient s'est couché dans la cendre des Dieux.

 

12--lumiere-haut.jpg

 

 

 

Repost 0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 06:42


De la hauteur des monts, berceaux des races pures,
Au murmure des flots, au bruit des dômes verts,
Il écoute grandir, vierge encor de souillures,
La jeune Humanité sur le jeune Univers.

 

5--domes-verts.jpg

 

 

 

 

 

Bienheureux ! Il croyait la Terre impérissable,
Il entendait parler au prochain firmament,
Il n'avait point taché sa robe irréprochable ;
Dans la beauté du monde il vivait fortement.

 

6-robe-irreprochable.jpg

 

 

 

 

 

L'éclair qui fait aimer et qui nous illumine
Le brûlait sans faiblir un siècle comme un jour ;
Et la foi confiante et la candeur divine
Veillaient au sanctuaire où rayonnait l'amour.

 

7--eclair.jpg

 

 

 

 

 

 

Pourquoi s'est-il lassé des voluptés connues ?
Pourquoi les vains labeurs et l'avenir tenté ?
Les vents ont épaissi là-haut les noires nues ;
Dans une heure d'orage ils ont tout emporté.

 

8--fin.jpg

 

 

Repost 0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 06:15


Cette semaine, un poème illustré, quelques strophes par jours.

Bonne lecture !

 

 



 

Il est un jour, une heure, où dans le chemin rude,
Courbé sous le fardeau des ans multipliés,
L'Esprit humain s'arrête, et, pris de lassitude,
Se retourne pensif vers les jours oubliés.

 

1--vies-et-destins.jpg

 

 

 


La vie a fatigué son attente inféconde ;
Désabusé du Dieu qui ne doit point venir,
Il sent renaître en lui la jeunesse du monde ;
Il écoute ta voix, ô sacré Souvenir !

 

2--dieu-absent.jpg

 

 

 

 

Les astres qu'il aima, d'un rayon pacifique
Argentent dans la nuit les bois mystérieux,
Et la sainte montagne et la vallée antique
Où sous les noirs palmiers dormaient ses premiers Dieux.

 

3- bois mystérieux

 

 

 

 

Il voit la Terre libre et les verdeurs sauvages
Flotter comme un encens sur les fleuves sacrés,
Et les bleus Océans, chantant sur leurs rivages,
Vers l'inconnu divin rouler immesurés.

 

4- feuilles

 

 

 

...

Repost 0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 06:58

 

 

chardon-hiver.jpg

 

 

Repost 0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 06:39

... sinon ce reportage nous aurait laissé sur la petite île de Rohusi, la banquise ayant entre temps totalement fondue, même si elle a mis beaucoup, BEAUCOUP de temps.

L'hiver estonien a été très froid et très long, et plein de belles photos de neige se sont amoncelées dans mes dossiers, vous allez avoir de quoi rafraîchir votre quotidien tout a long de leur publication !

 

Je vous avais promis il y a . euh ... quelques mois de ça, " des blocs erratiques, de la glace, des volcans, de l'action, de la neige, du suspens et de l'aventure ..."

 

 

Commençons donc au moment où l'île commence enfin à se rapprocher.

 

polaroid.jpg

 

 

Moment étrange que celui de l'arrivée : impossible de savoir où commence la terre et où finit la mer.

 

 

arivee-rohusi.jpg

 

 

 

 

 

Un manteau neigeux continu, et puis des arbres qui semblent sortir de nulle part. Grand moment !

 


arbre-neige.jpg

 

 

 


Les rivages en Estonie sont fréquemment peuplés de blocs erratiques. La banquise et la neige autour les transforment en silhouettes surprenantes.

 

 

bloc-recouvert-neige.jpg

 


 

bloc-glace.jpg

 

 

 

 

Et l'on voit de proche en proche ces véritables cratères de glace, merveilles de l'hiver.


 

volcan-glace.jpg

 

 

 

 

Volcans éteints qui peuvent servir d'abri aux collègues estoniens photographes !


 

estonien.jpg

 

 

 

 

Les endroits où la banquise craque (bien heureusement, pas sous nos pieds !) sont aussi vraiment impressionnants.


 

banquise.jpg

 

 

L'épaisseur de la glace que l'on peut alors voir rassure bien. La glace de la banquise résiste très bien, et il n'en faut que 7 cm pour supporter le poids d'un homme ! Largement atteints. La rigueur de l'hiver cette année, exceptionnelle, a permis d'ouvrir sur un longue période pour les voitures les routes de banquise entre le continent et les îles. Malheureusement, je ne les ai pas empruntées, pas de photos ...

 

 

 

portrait-thermos.jpg

 

Indispensable pour une telle balade : le thermos de boisson chaude, ou les fioles de boisson qui réchauffe.

 

 

rochers-glaces.jpg

 

 

Un tour de l'île nous a permis de voir la banquise qui de l'autre côté s'étendait à l'infini, jusqu'aux côtes finlandaises à 80 km de là. Cet hiver, des ferrys ont été bloqués dans la Baltique à cause de la couverture de glace continue qui s'est formée !

 

 

Et puis il a bien fallu amorcer le retour, les journées à cette époque de l'année étaient bien courtes ...

 

rohusi-retour.jpg

 

 

 

Avec des images et des souvenirs inoubliables !


 

fin.jpg

 


Repost 0

...

  • : Chercher l'infini dans un monde fini ∞ / n=#E
  • Chercher l'infini dans un monde fini  ∞ /  n=#E
  • : Photos - Découverte de la nature, de la culture, de la vie dans d'autres pays : Estonie, Danemark
  • Contact

In english ?

Recherche

Paperblog

Photo numérique